FR
Europe
België
Belgique
Česká republika
Deutschland
Eesti
France
Ελλάδα
España
Italia
Latvija
Lietuva
Luxembourg
Luxemburg
Magyarország
Malta
Nederland
Österreich
Polska
Portugal
Schweiz
Svizzera
Suisse
Slovensko
Türkiye
United Kingdom
Middle East
Lebanon
Asia
中國
Indonesia
Malaysia
Pilipinas
대한민국
台灣地區
Thailand
Việt Nam
Africa
Coming Soon
Coming Soon
North America
Coming Soon
NEWS | 28 July 2021

Récit : mon road trip en Crossfire 125 XS

Nous partons à la rencontre d’Alex de Nantes qui nous raconte comment il a poussé sa Crossfire 125 XS dans ses retranchements en l’emmenant sur un voyage au long cours. Direction Biarritz, ses plages et ses spots de surf !

Vous trouverez en bas de page la vidéo qu’il nous a rapporté de son voyage.

Bonjour Alex, peux-tu te présenter en quelques mots ?

Salut à tous. J’ai 36 ans, je suis Nantais et, dans la vie, je suis un grand passionné. Passionné de surf, de moto, de guitare, et d’expéditions en tous genres ! J’anime une chaine YouTube qui parle principalement de mob et de moto, mais qui me permet parfois d’y glisser des extraits choisis de mes autres passions.

Depuis quand fais-tu de la moto ?

Depuis mes 15 ans, en mobylette évidemment, puis j’ai acquis une 125 à l’âge de 20 ans. J’envisageais sérieusement de passer aux gros cubes mais à condition de pouvoir partager ça avec des amis. Malheureusement les amis n’ont jamais suivi… alors je suis resté en 125.

T’es-tu toujours intéressé aux mini-motos ?

Cela fait quelques années seulement que je m’intéresse de plus près aux mini-motos. J’ai acquis un Dax 110cc il y a 3 ans et j’ai a-do-ré !

Qu’est-ce qui t’a attiré vers la Crossfire 125 XC ? Qu’a-t-elle de plus que les autres ?

Sa gueule, bien sûr ! Evidemment le prix aussi, comparé à la concurrence. Mais principalement sa gueule ! J’ai vraiment flashé dessus. Je l’ai achetée sans même l’essayer ! Et je ne regrette pas : elle a les agréments d’une 125 de taille normale mais en version mini, c’est-à-dire une super tenue de route, des freins et une suspension au top, etc. A aucun moment, on se sent comme sur une mobylette, contrairement à des véhicules comme les Dax, Monkey, etc. Autre grand avantage : on peut la mettre dans sa voiture (j’ai un Kangoo), ce qui est très pratique pour l’emporter à un évènement, une sortie quelconque…

Quels autres usages en fais-tu ? 

Je l’utilise aussi bien pour mes loisirs que pour aller au travail.

Quelles sensations te procure la Crossfire 125 XC ?

Un maximum de plaisir, bien sûr ! Du plaisir mais aussi de la sécurité : je n’hésite pas à prendre le périph, ce que je ne m’aventurais pas à faire avec un Dax par exemple qui était trop frêle et pas assez puissant. Avec ma Crossfire, je me sens beaucoup moins vulnérable et c’est très réconfortant.

De mon point de vue, l’attitude motard ne se mesure pas à la cylindrée de l’engin mais à l’état d’esprit du bonhomme.

Comment t’est venue l’idée du road trip en Crossfire XS ? Quel était ton objectif en te lançant dans ce voyage ?

J’avais eu l’idée de le faire en Dax à l’origine, puis la Crossfire XS est sortie cette même année.

Non seulement, elle me faisait de l’œil, mais en plus je me suis suis dit que j’aurais certainement plus de chance d’aller au bout de mon projet de roadtrip avec elle qu’avec ma moto précédente. C’était surtout un bon prétexte pour l’acheter ! Je n’ai fait ni une ni deux : j’ai vendu l’ancienne et acheté la Crossfire XS.

Que retiens-tu de ce road trip ?

C’est quelque chose que j’invite chacun à faire un jour. A moto, on vit la route différemment : les paysages changent, les odeurs également, c’est vraiment autre chose que de voyager en voiture.

J’ai traversé les Landes par la départementale avec ses longues lignes droites interminables à travers les pins, puis le Pays Basque, plus vallonné avec ses routes sinueuses. Ce sont des paysages que l’on ne voit pas lorsqu’on emprunte l’autoroute.

Mais au bout de 8h de route… le fessier vous rappelle à l’ordre ! Et je ne parle pas du lendemain. La moto, elle, ne bronche pas, mais c’est le pilote qui encaisse un peu les kilomètres.

Quel bilan en tires-tu du point de vue de la moto ?

Je suis toujours aussi fan de ma Crossfire XS après ce road trip. On ne va pas se mentir : tout le monde se doute bien que ce n’est pas la monture idéale pour faire de longues heures de route, mais j’ai démontré que c’était possible ! Idéalement, il faudrait fractionner le trajet : 2-3h par jour, à la découverte d’un spot différent chaque jour par exemple.

Quels conseils réserves-tu aux riders qui souhaiteraient t’imiter ?

Emmenez des vêtements de pluie et des bâches plastiques. Ce n’est jamais de trop.

Comment décrirais-tu ta philosophie en matière de moto ?

De mon point de vue, l’attitude motard ne se mesure pas à la cylindrée de l’engin mais à l’état d’esprit du bonhomme. Vous pourrez croiser pléthore de motards en grosse cylindrée qui ne quittent jamais les villes, roulent en short ou ne savent pas changer une bougie. Pour moi, être motard, c’est savoir se débrouiller, être curieux, ouvert d’esprit et aventurier.

La marque Brixton reflète bien ma philosophie, en proposant des produits variés, relativement innovants et totalement abordables. Cela casse les barrières et laisse les portes ouvertes au rêve.

 

Merci, Alex, pour ce récit !

Retrouvez la vidéo d’Alex Moped sur sa chaîne Youtube ici.